Les films que vous avez vu récemment, vos films préférés, vos impressions sur le cinéma

Messagepar Indoril » Ven 12 Juin 2009 00:32

Terminator : Renaissance


Réalisé par McG
Composé par Danny Elfman
Durée : 1h48

Avec Christian Bale, Sam Worthington
Bryce Dallas-Howard, Moon Bloodgood et Anton Yelchin


Image


2018 : la Terre est en proie au conflit acharné que livre la Résistance des Hommes face à l'armée robotisée de Skynet, supra-intelligence informatique. De ce chaos émerge un leader, sous le nom de John Connor. Ce dernier sait qu'il doit retrouver un jeune homme, qui, plus tard, deviendra son père biologique après l'avoir envoyé dans le passé. Pour cela, il aura besoin de l'aide d'un homme mystérieux du nom de Marcus Wright, énigme à part entière. Si l'on se demande si ce quatrième opus de la saga est bel et bien une renaissance, la réponse est oui et non.

Sur une image fortement désaturée et emplie de tonalités cendrées, Sam Worthington marche au milieu d'une ville ayant subi les affres de la déflagration nucléaire. Pas le moindre signe de vie apparent au coeur de ces ruines, et l'étendue de l'avenue semble alors tracer un chemin vers un avenir imperceptible et totalement incertain. Subitement, se dresse en obstacle un T-600 errant et défectueux, et l'avenue se métamorphose alors en arène opposant l'Homme et la machine, le créateur et la créature. En réalité, sur cette seule scène se dessinent deux enjeux divergents du film de McG.

Sont ainsi repris des thèmes et des motifs ayant caractérisé la saga, mais le revirement de l'univers et de son ambiance est total. Ce n'est plus le présent qui se voit contaminé par le futur, mais le futur qui devient lui-même présent et se voit infiltré par notre présent, par conséquent de l'ordre du passé dans le film. La guerre entre l'Humain et Skynet n'est plus un cauchemar à venir : elle est devenue d'actualité. Exporté entre les différentes couches temporelles que sont les époques du film et les différents films eux-mêmes, le corps devient un véritable vecteur de renaissance, depuis l'intéressant Marcus Wright, superbement incarné par Sam Worthington, jusqu'à la jouissive apparition numérique de Schwarzenegger dans le rôle qui l'a consacré en icône de la saga.

Cependant, à l'image de ces T-600 ayant un côté « brut de décoffrage », le film de McG accuse une imperfection générale. Ce n'est pas tant du aux inspirations parfois trop palpables de « Transformers », design juvénile en moins, ou encore à certains clins d'oeil plus ou moins subtilement amenés aux yeux du fan de la première heure, mais plutôt aux importantes coupes scénaristiques opérées par le remontage du film. L'on en oublierait presque que John Connor est censé être la figure centrale de l'histoire et que sa femme Kate attend un enfant dans son ventre déjà rond, de même que la belle relation amoureuse entre Marcus et Blair manque clairement de consistance. C'est finalement une renaissance plutôt amochée que l'on nous offre en salles, et il ne reste désormais plus qu'à découvrir une possible version longue pour en apprécier pleinement le travail livré.


"This is John Connor... If you're listening to this... you are the Resistance !!"


---


C'était un avis personnel. (^_^)

Mais de toute façon, mon avis rejoint à peu près celui d'Elodie Leroy.
Avatar de l’utilisateur
Indoril
 
Messages: 51
Réputation: 2

Messagepar pavupapri » Ven 12 Juin 2009 00:37

Belle entrée en matière pour un nouveau.

Ca mérite de se faire souhaiter la bienvenue, ça :-)
Avatar de l’utilisateur
pavupapri
 
Messages: 2115
Réputation: 1

Messagepar thibaut » Mar 16 Juin 2009 19:25

Ca c'est de l'analyse pertinente et réfléchie, j'ai presque appris des choses sur la symbolique du film.
Je dis donc bravo.

thibaut
 
Messages: 106

Messagepar Indoril » Jeu 18 Juin 2009 00:03

Hum, merci, c'est très gentil !

En fait, il s'agit de l'article que j'ai rédigé pour le film, dans le petit magazine de critiques de cinéma de mon université. Ça explique un peu la syntaxe plus soignée que si ça avait été un avis à la volée...
Avatar de l’utilisateur
Indoril
 
Messages: 51
Réputation: 2

Messagepar mickael-j » Lun 20 Juil 2009 18:40

excelent criique, et je suis assez d'accord, ils exploitent pas assez l'aspect humain et amoureux des personnage et christian bale, qui incarne le grand et légendaire john connor, et qu'on arréte pas de voir dans les BA et extrait (en fait on voit que lui dans les BA) et laissez en second role, dommage. Je ne sais pas si une version longue est prévut, mais ça devrait être interessant. Personnelement, j'ai apprécier le film, j'ai apprécier la prise de vu tel un film de guerre ou on suit les personnage durant une bataille au lieux d'un point de vu plus exterieur comme transformers ou autre film d'actions de cette trempe. Pour le théme composé par danny elfman, beaucoup la critique parce que ça ne reprend pas le théme de la série, ce qui est normal, mais d'un autre cotée, ce changement de théme est approprié, vu qu'on est dans la deuxiéme face de l'univers Terminator, un cotée guerier, heroique, courageux, donc le remanimant du théme est une trés bonne idée, mais qui biensur est assez mal vue. moi j'ai bien aimer ces thémes, mais ce qui me géne, c'est qu'on retrouve pas le style de danny elfman qui est assez particulier quand même, là il est plus proche de harry gregson williams ou de hans zimmer plutôt que du vrais danny elfman, dommage.
bref, bon film, meilleur que le 3, mais comme on s'en doute, moin bon que les 2 chef d'oeuvre de james cameron.

mickael-j
 
Messages: 21


Retourner vers Cinéma

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités